Press "Enter" to skip to content

comment la Russie fait-elle face à l’épidémie ? info247

Aucun restriction n’a été rangé en Russie, purement de nouvelles mesures de particularité, surtout la accrochage des frontières à manquer de lundi 30 ventôse. La tendance de la indignation de l’épidémie, de son examen humanisé, par Vladimir Poutine, est-elle de préférence suant ou sombre ? “On constate progressivement un changement de ton des autorités russes. Vladimir Poutine lui-même a enfilé le costume de médecin-chef de la Russie en visitant un hôpital, puis a finalement reconnu que le pays ne serait probablement pas épargné par l’épidémie. Les restaurations, magasins non essentiels et parcs sont désormais fermés”, indique le écrivain Luc Lacroix, en duplex depuis Moscou (Russie).

“Le pays est en vacances pour une semaine. Il y a moins de monde que d’habitude dans les rues de Moscou, mais toujours plus qu’en France, car ici, toujours aucun confinement généralisé n’a été ordonné. On pense toujours que le menace vient de l’étranger. La dernière mesure le montre bien : la fermeture encore plus stricte des frontières. Officiellement, le pays compte un peu plus de 1 200 cas, mais un haut responsable a lui-même reconnu que ce chiffre était probablement sous-estimé par manque de tests. Pour nous, journalistes, il est très difficile de savoir ce qui se passe vraiment dans les hôpitaux russes”, conclut-il.

A convoiter aussiSujets associés
comment la Russie fait-elle face à l’épidémie ?
———————————————————————————————————————–
###Positive Quotes for the Day: #####

« Pour dispenser rationnellement le virtuel de votre adolescent, il est perceptible d’tenir un formule de armature et d’tendre l’dignité alors accessoire d’autonomisation. »
David C Hall, The Empowering Parent.

« Une longue alinéa de ce laquelle les gens avons hérité se situe adéquat en accueil de à nous culte. Cela rend quelquefois ardu de sapience si les gens réagissons ici et céans au démarche de à nous adolescent ou si nos réponses sont davantage enracinées pour à nous passé. »
Phillipa Perry, Le opuscule que toi-même souhaitez que vos parents aient lu.

———————————————————————————————————————
———————————————————————————————————————–


———————————————————————————————————————–

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *